MÉTÉO MARINE GRATUITE

Lever 08:00
Coucher 17:07
ANNUAIRE
LISTE DES PROS
Trouvez un gardiennage de remorque près de chez vous !
infos pratiques

Informations diverses
Contrôle technique
Avant le départ
Mise à l’eau
Sortie d’eau

 

IMPORTANT INFORMATIONS A LIRE ET APPLIQUER

Les remorques doivent être et rester en tous points, conformes au code de la route et à la législation européenne. Y compris pour celles de PTAC < 5OOkg.

Il est obligatoire de disposer d’un triangle de signalisation.

Une plaque de tare comporte les elements sur les capacités de la remorque.

L’attelage d’une remorque doit être homologué suivant la directive CE/94/20 (pour la capacité d’appui de la tête) Dans le cas d’un attelage à commande de frein celle-ci doit être spécifiquement homologuée C.E.E et munie d’un dispositif de secours (câble ou chaîne) en parfait état, à changer en cas de rupture.

Les roues dépendent d’une norme internationale.

En cas de remplacement ou d’achat ultérieur de roue de secours, il ne faut pas se contenter de choisir une dimension identique (exemple : 185/70/13) mais il faut absolument vérifier que les indices de charge et de vitesses sont les mêmes que ceux des roues d’origine (exemple : N86 dans lesquels "N" signifie 140 km/h et "86" garantit une capacité de charge de 530 kg).

Les policiers contrôlent P.T.C et P.T.R au bord des routes. Les sanctions sont sévères : amendes et pertes de points sont courantes. De plus la perte de points ou le retrait du permis (Art R-266) sont aussi prévus pour le non respect des vitesses limites (65 ou 45 km/h). lors d’un accident seul ou contre des tiers votre responsabilité entière, ou au moins partielle, sera engagée en cas d’infraction de surcharge, quel que soit le responsable de cet accident.

Les remorques dont le PTAC est supérieur à 500 kg doivent être obligatoirement immatriculées.

Dès que le PTAC dépasse 500 kg une déclaration de mise en circulation, accompagnée d’une demande de carte grise, d’un certificat de vente et des certificats de conformité doit être remise à la préfecture immédiatement après l’achat. Le temps d’obtenir l’immatriculation définitive, un numéro provisoire WW doit être affiché au moyen d’une plaque règlementaire inamovible : ni scotch, ni feutre.

Le bateau doit toujours circuler réservoirs vides. Les poids annoncés par le constructeur sont des poids théoriques et il convient de prévoir une marge de sécurité de 20% minimum pour déterminer la charge utile du modèle de remorque.

Dans tous les cas, votre remorque doit être déclarée à votre assureur.

Remorque freinée : Un freinage est obligatoire :

  • si le PTAC de la remorque > 750 kg
  • si PTAC de la remorque > moitié du PV de la voiture.

Le freinage est commandé mécaniquement, au moment du freinage du véhicule tracteur, par la poussée de la remorque sur l’attelage. Ne pas laisser une remorque immobilisée frein bloqué, mais utiliser une cale.

Les remorques sont homologuées à vitesse routière

Ces quelques recommandations ne se substituent en aucun cas au Code de la route et ne peuvent engager la responsabilité du constructeur ni du vendeur.

CONTROLE TECHNIQUE

La directive CE/96/96 du 17.02.97, déjà appliquée par plusieurs pays de la Communauté européenne, impose un contrôle technique annuel pour les remorques. Elle n’est pas encore applicable en France...

AVANT LE DEPART

Equilibrage de la charge pour obtenir entre 50 kg d’appui sur la boule pour les P.T.A.C < 500 kg et 80 kg pour les plus gros tonnages

Réglage de tous les supports au contact du bateau celui-ci étant positionné le plus bas possible (à 1,5 ou 2 cm des gardes boues, si possible)

Réglage des coulisses de plaques (en fonction du dépassement du moteur)

Vérification de l’éclairage et de la pression des pneus

Vérification du serrage de la boulonnerie et en particulier des vis de roues

Toute charge doit être solidement arrimée sur sa remorque, même pour un petit trajet (Art. R.312-19 du Code de la route)

Si votre remorque est munie d’une roue jockey ne pas oublier de remonter celle-ci au maximum en la bloquant ou de la mettre dans le coffre de votre véhicule pour éviter tout risque de perte ou de vol

Si votre remorque est équipée de freins, ne pas oublier de déverrouiller le frein de parc

Important : assurez-vous du bon verrouillage sur la boule

Les têtes d’attelage, homologuées C.E. et conformes à la Directive CE/94/20, sont dites "automatiques" en ce sens qu’elles restent obligatoirement ouvertes après le décrochage et que le simple appui sur la boule suffit à les refermer en position verrouillée.

Prise électrique : connecter la prise à celle de votre voiture en respectant l’alignement des encoches et vérifier le bon fonctionnement des feux.

MISE A L EAU

Pendant les manoeuvres de mise à l’eau et de sortie d’eau, les pièces en mouvement (bateau, remorque, basculement du châssis, treuil...) nécessitent une attention toute particulière. Il est conseillé, au début, de se faire aider par une personne expérimentée.

Important : une remorque, même de "mise à l’eau" n’est pas à mettre dans l’eau ou l’on est certain de perdre sa garantie, ses freins, et donc d’engager son entière responsabilité en cas d’accident.

Important : éviter de laisser le treuil s’emballer en lâchant la manivelle pour laisser le bateau descendre seul. Dans un tel cas, ne jamais tenter de reprendre le contrôle de la manivelle (risque de blessures)

Stationnement de la remorque : Utiliser des cales plutôt que le frein à main pour éviter tout risque de collage des garnitures après utilisation en milieu humide

SORTIE D EAU

Attention : Veiller à tenir les enfants éloignés de la manoeuvre

Préparation route

Resangler très soigneusement le bateau

Replacer immobiliser et rebrancher la plaque à feux

S’assurer du bon fonctionnement des feux

Procéder à un test de freinage

Votre remorque comme votre voiture, nécessite resserrage, graissages périodiques et une surveillance particulière de la pression des pneus, de l’état des roulements ou de l’efficacité du freinage.

Quelques conseils de bons sens vous aideront à rouler en toute sécurité, mais ils ne pourront remplacer un entretien annuel effectué par un agent agrée.

Un aspect terne de la galvanisation est normal. Il indique que le processus chimique est terminé assurant ainsi une protection optimale

La boulonnerie, zinguée, est plus sensible au sel. Il faut donc rincer votre remorque au jet, à l’eau douce, après chaque utilisation.

Important : Vérifier dès la première utilisation et ensuite périodiquement (environ touts les 500 km) le serrage des écrous de roues et la boulonnerie en général.

Remorque freinée : Ne jamais immerger les moyeux de votre remorque quel que soit le type de moyeu (qu’il soit réputé étanche ou non). Les freins seront irrémédiablement bloqués en cas d’immersion.

Contrôle annuel : En début de saison, vérifier avec soin, après avoir levé chaque roue au moyen d’un cric, que celle-ci tourne librement, sans irrégularité, sans jeu latéral sur la fusée d’essieu, sans bruit ni frottement suspect.

Roulez en sécurité, vérifiez la pression de vos pneus

Prévues pour de fortes charges les jantes de remorque sont spécifiques : ne pas utiliser des roue de voiture

L’extrémité de la charge ne doit pas dépasser l’arrière de la remorque de plus de 3 mètres (Art. R.312-21) et de plus d’un mètre la plaque à feux (Arrêté Ministériel du 18.07.58 Art.41).

Régler en conséquence les coulisses de plaques (pour les modèles qui en sont munis).

SONDAGE
DU MOIS
Quel est votre principal critère d’achat d’une remorque ?

- Sites partenaires - CGU -

© Remorque Bateau Occasion - Réalisation Atmedia Communication